Comment mon massage a dérapé ?


juillet 25, 2017 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Non classé


Elle prenait tout son temps pour me faire partir cette tension

Appelez-moi Mr X. Je suis un employé dans une industrie de forge. Mon travail demande beaucoup d’efforts physiques. Mais comme j’aime mon travail, je m’y attelle bien. Je reviens donc souvent très fatigué et courbaturé de partout. Ma gentille femme fait de son mieux pour que je me sente mieux le lendemain avant de partir au travail. Mais j’avoue que parfois j’ai l’impression qu’elle ne s’y prend pas bien comme j’aurais voulu qu’elle le fasse. Mais bon je m’en contente et c’est mieux que rien je vous le promets.

dorloter par l’ambiance de la salle

Au final j’ai bien fait, ça fait un bien fou

Ma première entrée dans un salon de massage

Un soir, je sortis un peu plus tôt du boulot. J’entrepris donc de marcher un peu en rentrant histoire de me dégourdir les pieds. Sur la route, je vis une boutique dont l’enseigne indiquait " salon de beauté et de massage".

À mon entrée, une jeune et jolie dame m’accueillit avec un très beau sourire. Je lui expliquai la raison de ma venue. Je choisis donc le plus simple et le plus abordable selon ma bourse. Je voulais un simple massage, mais cette fois-ci des mains d’une experte.

cette fois-ci elle joignit sa langue.

Wouaw, c’est génial de se faire masser la bite au passage

Le massage professionnel

On m’indiqua une salle et les instructions à suivre en attendant le masseur ou la masseuse. Je suis donc entré dans la salle, j’ai noué une serviette autour de ma hanche et je me suis couché sur le ventre comme on me l’a demandé. Près d’un quart d’heure après, ne voyant personne, je me suis donc laissé dorloter par l’ambiance de la salle et je me suis presque endormi quand la porte s’ouvrit. Une ravissante jeune fille fit son apparition. Quand elle me vit, elle me salua, s’excusa pour l’attente et promis me donner un bonus pour cette attente. Sincèrement je n’y comprenais rien, et je ne m’en souciais guère puisque je voulais juste mon massage.

J’ai adoré ce moment où ses mains huilées ont commencées par glisser sur mon dos, je savourais chaque partie de mon corps qu’elle touchait, malaxait. Elle prenait tout son temps pour me faire partir cette tension, cette fatigue qui pesait sur mon dos depuis un bon moment. Plus elle descendait au bas de mon dos pour me masser, plus je commençais à ressentir des sensations que je n’ai jamais ressenties auparavant au cours d’un massage. Ses massages, je les ressentais comme des caresses, j’en voulais plus, mais comment réagirait-elle ?

Elle me dit que le massage du dos était terminé et que je devais me coucher maintenant sur le dos. Un dilemme qui se pose à moi maintenant. Me retourner et lui montrer mon sexe déjà dur de désir ou stopper le massage à ce niveau ? Elle comprit ma gêne et me dit que le bonus est prévu pour ce moment. Je me retournai donc, et les mains toujours huilées, elle me fit une fellation. Je n’en revenais pas, j’étais entrain de me faire branler dans un spa. Elle s’y prenait si bien que je finis par jouir une fois.

Elle continua de me branler, mais cette fois-ci elle joignit sa langue. Je n’en pouvais plus, j’avais envie de la prendre aussi, de lui donner du plaisir. Je me levai, je me mis derrière elle et j’entrepris de la prendre en levrette. Elle ne résista pas, au contraire, elle semblait ravie. Elle se laisse pénétrer.

C’était sensationnel. Je jouis très rapidement de peur que nous nous fassions surprendre par quelqu’un. Elle dit avoir aimé et me remercia avant de partir. Je ne suis plus jamais repartie dans ce salon, mais je pense que j’irai encore ne serait-ce que pour juste la revoir.

Commentaires