J’ai testé pour vous une escort girl à Amiens


juin 19, 2017 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Non classé


Je voulais pouvoir passer la nuit avec elle

Ma vie sexuelle était plutôt bien remplie. Mais je pensais parfois à changer un peu de mes habitudes. Je pensais m’offrir les services d’une escort girl juste pour voir si ce serait différent de tout ce que je fais déjà.

Alors, vint ce moment là où je me décidai à me lancer en oubliant tous ce qui pouvait m’empêcher de le faire. Je devais avoir en ce temps 35 ans et j’habitais à Amiens. J’appréhendais ce moment, car j’avais un peu peur et je me sentais un peu gêné d’avoir à utiliser le corps d’une autre personne pour assouvir mes désirs.

Pour l’escort girl le client est roi

pour pouvoir faire le choix de l’escort girl vous avez la possibilité de voir les photos de plusieurs d’entre elles

Sélection et rencontre avec l’escort girl

Pour faire un choix d’une escort sur internet, vous avez un large panel de photos de ces filles ainsi que leurs demandes appropriés pour pouvoir faire votre choix. C’est de la même manière que pour pouvoir faire la sélection de l’escort girl vous avez la possibilité de voir les photos de plusieurs d’entre elles ainsi que les prestations qu’elles proposent. En plus de cela, vous avez le droit d’avoir des caractéristiques un peu plus personnelles sur leur personne. Comme la taille, les mensurations, leurs goûts en terme de nourriture ou de boisson etc.

Je fis mon choix parmi une sélection d’escorts girl sur Amiens. Celle que j’ai choisi offre des services à domicile, et  je dois lui mettre son cadeau juste à son arrivée bien en évidence afin de lui prouver ma bonne foie. Je voulais pouvoir passer la nuit avec elle, alors je me devais d’être opérationnel pour le jour « J ».  Je pris donc rendez-vous pour le lendemain soir à mon domicile.

Le jour de la rencontre vint. J’avais déjà passé quelques petits encas et quelques boissons. Dès son arrivée, je la reçu et elle me gratifia d’un très beau sourire. Nous nous asseyons pour tout d’abord faire plus ample connaissance. Nous passons sur les faits divers, pour ensuite aborder mes préférences sexuelles. Elle me demanda à passer sous la douche. A son retour elle demanda que j’en fasse autant.

Pour l’escort girl le client est roi

L’expérience sexuelle que j’ai vécue avec elle fût des plus agréables. Ce que j’ai remarqué de différends de toutes les autres expériences sexuelles que j’ai eu, fut la manière dont elle insistait pour me donner du plaisir. Elle guettait mes moindres gestes, mes moindres réactions pour être sûr de mener à bien ce qu’elle fait. Je me suis senti un peu gêné. Je voulus en savoir un peu plus sur elle sur la manière dont je lui faisais l’amour, si elle aimait.  Mais toujours la question se retournait vers moi.

Ceci me fit réfléchir, car je me suis rendu compte que certaines femmes taisent leurs envient. Ou font semblant de jouir alors qu’il n’en est vraiment rien. Mais je ne fis pas cette remarque sur elle ce soir-là, au contraire. Elle se donna a moi dans limite, sans hypocrisie. Elle faisait tout pour satisfaire mes moindres désirs et parfois me lançait quelques regards coquins pour encore plus enflammer mon désir.

Ce qui a encore plus frappé mon attention, fût la manière dont elle s’y prenait. Tout montrait qu’elle savait comment donner du plaisir à un homme. Comme si le temps lui a permis d’acquérir plusieurs expériences dans ce domaine. Cette soirée avec elle effaça tout souvenir d’actes sexuelles que j’eus eu dans mon passé, car elle me fit des choses dont j’ignorais l’existence. Suivez mon conseil, pour du sexe à volonté faites appel à cette salope d’Amiens

Un rendez-vous avec une escort girl : l’envers du décor

Après  notre ébat sexuel torride,  je décidai d’en savoir un peu plus sur elle. Originaire du canada, elle serait venue ici pour continuer ses études. Ainée d’une famille modeste de 5 enfants, son père mourût un an après son arrivée. Lui laissant donc la charge de ces 4 frères car sa mère n’est qu’une simple ménagère et ne peut donc pas prendre soin de ses frères toute seule. Dans le but donc d’aider sa mère à sortir de la précarité, elle décida d’intégrer une agence d’escort girl.

Elle dit ne pas se plaindre  de son  travail, qu’elle apprécie la compagnie de ces clients saufs quelques-uns qui trouvent toujours un moyen pour ne pas avoir à laissé son cadeau comme convenu et qui la dérangent beaucoup.

Ce fût une expérience incroyable, je ne sais pas si je vais la renouveler. Ce qui est fort probable, mais en attendant, je me délecte encore de ce plaisir que j’ai reçu ce soir là.

Commentaires
  1. K2000 said on juin 21, 2017 4:36 :

    si je peux tester aussi…

  2. JOhn B Root said on juin 21, 2017 7:14 :

    Ce commentaire est approuvé par John B Root